Chaitre 2 : psychanalyse et Sentaïs !

Pendant ce temps-là, à l'autre bout du salon... 3

Pendant ce temps-là, à l'autre bout du salon...

Parfois les plus jeunes otakus ont peur des Pain Lovers, mais les Pain Lovers s'en fichent, elles s'amusent comme des petites folles!

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

5 commentaires

Un visiteur (Zapan) a dit :

Je suis tombé sur cet article a propos d'une jeune journaliste qui a “infiltré” un maid café, ça m'a fortement fait penser à tes deux étudiantes psy-fachos ! http://www.boingboing.net/2011/06/28/young-female-journal.html

30 juin 2011

bruth a dit :

elles sont assez intimidantes en effet ; mais n'est ce pas qu'une façade, hein ?

30 juin 2011

Crazy_Cat a dit :

Aw oui on voit tout de suite qu'elles s'amusent comme des folles…

Ça me rappel mes débuts dans les festivals de b.d. ou j'étais facilement intimidé par les exposants ( qui pourtant ferait pas de mal à une mouche et sont sans doute aussi terrifié que moi XD )… Mais bon, les artistes sont ( pour la plus part ) un peu comme n'importe qui après tout. :)

2 juil. 2011

Furedo a dit :

Zapan> Merci de la doc! Le passage sur les furries est inspirant ^^!

Bruth et Crazy_Cat> Qui sait ^^?

3 juil. 2011

Crazy_Cat a dit :

Je regardais vite fait le liens de Zapan, funny j'ai déjà dessiné une fille ( elle était pas en fursuit, c'est juste sur papier ) qui ressemblait à Little Wolf dans l'article.

Remarque je cours pas beaucoup les conventions ( plus les salons du livre et les festivals ) et encore moins les conventions furry; un jours j'me dis que je vais faire f… off et me laisser aller, qui sait je me trouverais peut-être un certain lectorat ( faut dire que faisant habituellement de l'animalier ça fait plusieurs qui m'en parle pour les con' fur' et bon j'ai fais 2 années des conventions d'anime ( ou l’enthousiasme des gens m'a amusé; les gens me semblent plus ermm discret dans les salons ).

3 juil. 2011

Poster un commentaire :